Globeleq, la première société indépendante d’électricité d’Afrique et ses partenaires, Electricidade de Moçambique, E.P. (EDM) et Sasol, ont annoncé la clôture financière du projet électrique Central Termica de Temane (CTT)

MAPUTO, Mozambique, 10 déc. 2021 /PRNewswire/ — Le financement par emprunt du projet de 652,3 millions de dollars américains est assuré par la IFC (Société financière internationale), en collaboration avec ses participants au prêt « B », FMO et Emerging Africa Infrastructure Fund (conjointement 253,5 millions de dollars américains), US International Development Finance Corporation (DFC) (environ 191,5 millions de dollars américains) et le Fonds de l’OPEP pour le développement international (OPEC Fund) (50 millions de dollars américains). L’Agence multilatérale de garantie des investissements (AMGI) a octroyé jusqu’à 251,3 millions de dollars d’assurance contre les risques politiques aux investisseurs du secteur privé.

Globeleq - Powering Africa's Growth

Située à Temane, dans la province d’Inhambane, le projet CTT consiste en une centrale électrique au gaz de 450 MW qui fournira de l’électricité à EDMÂ dans le cadre d’un contrat d’affermage de 25 ans. La CTT devrait fournir de l’électricité pour répondre à la demande de 1,5 million de foyers et représentera environ 14 % de la capacité d’approvisionnement en électricité disponible pour répondre à la demande au Mozambique.

Le projet est aligné sur l’Accord de Paris et soutiendra la transition énergétique durable à long terme du Mozambique vers une consommation énergétique nette zéro d’ici 2050. La configuration technique et commerciale flexible da la centrale CTT permet un approvisionnement variable en charge de base et en énergie répartissable et fournira une énergie complémentaire afin que le Mozambique puisse maximiser les projets de production d’énergie renouvelable sur son réseau et poursuivre le développement d’énergie à plus faible teneur en carbone. En outre, les turbines Siemens SGT-800 choisies pour la centrale peuvent être mises à niveau pour gérer une forte teneur en hydrogène, ce qui réduit encore l’impact carbone de la centrale.

Le projet CTT permet également d’ancrer une nouvelle ligne de transmission à haute tension de 563 km (le Temane Transmission Project (TTP)) et de sécuriser la première phase de l’interconnexion du réseau méridional aux réseaux central et septentrional du Mozambique. Cela permettra d’établir un corridor d’électrification, d’assurer un réseau plus stable et plus sûr et de permettre la connexion de futurs projets de production renouvelable. Le TTP appartient à EDM et sera financé au moyen de subventions et de financements concessionnels fournis par la Banque mondiale, la Banque africaine de développement, la Banque islamique de développement, le Fonds de l’OPEP et le gouvernement norvégien. L’ensemble de la chaîne de valeur (développement du gaz, centrale au gaz et infrastructure de transmission) fera l’objet d’un investissement de plus de 2 milliards de dollars US.

« Ce projet novateur pourrait apporter des avantages économiques et sociaux importants en aidant à répondre à la demande croissante d’électricité du Mozambique, en soutenant la reprise économique du pays et la transition énergétique de la région. Il s’agit de notre troisième investissement énergétique au Mozambique, et nous restons déterminés à soutenir le développement durable du secteur de l’électricité du pays », a déclaré Linda Munyengeterwa, directrice régionale de l’industrie pour les infrastructures de la IFC au Moyen-Orient et en Afrique.

Le financement de la DFC pour ce projet aidera la population et les entreprises partout au Mozambique en réduisant le coût de l’électricité et en augmentant la production. Ce sont des gains de développement importants qui stimuleront le développement économique dans les collectivités partout au pays.

Abdulhamid Alkhalifa, directeur général du Fonds de l’OPEP, a déclaré : « Le Fonds de l’OPEP soutient le développement de la centrale électrique de Temane, ainsi que de l’infrastructure de transmission complémentaire, par le biais de ses facilités de prêt aux secteurs privé et public. Notre aide reflète notre engagement envers l’Objectif de développement durable 7 – Une énergie propre et abordable. Une fois achevée, la centrale de Temane permettra d’accroître la fourniture d’une énergie efficace et abordable aux foyers, aux entreprises et aux industries, contribuant ainsi au développement social et économique du Mozambique et de la région. »

Le ministre des Ressources minérales et de l’Énergie, l’honorable Ernesto Max Elias Tonela, a confirmé : « En tant que pays menacé par les pires effets du changement climatique, notre gouvernement soutient pleinement l’Accord de Paris. Nous travaillons sur nos plans de décarbonisation à long terme conformément à cet accord et la CTT est parfaitement en phase avec notre transition, qui comprend également le développement de projets hydroélectriques, solaires et éoliens. »

Le projet sera construit par l’entrepreneur espagnol TSK, qui utilisera la technologie efficace et éprouvée des turbines à gaz de Siemen. TSK possède une vaste expérience de la conception et de la construction de centrales à cycle combiné de taille similaire et tirera parti de son expérience de la construction dans le pays au cours de la période de construction de 34 mois. Le projet CTT devrait générer environ 830 emplois pendant la construction et 90 emplois permanents pendant l’exploitation. Ces chiffres ne tiennent pas compte de l’ingénierie et autres travaux effectués hors site. Les Mozambicains seront prioritaires pour ces emplois, tant pendant la construction que pendant l’exploitation. On estime que le projet soutiendra la création de 14 000 emplois indirects et moyens de subsistance lorsqu’il sera opérationnel en 2024.

Mike Scholey, PDG de Globeleq, a indiqué : « Globeleq s’est engagé à soutenir l’objectif du gouvernement d’atteindre l’accès universel à l’électricité d’ici 2030 et d’avoir un impact positif sur le paysage énergétique régional. Le gouvernement du Mozambique, par l’entremise d’EDM, est un partenaire stratégique de Globeleq alors que nous poursuivons notre croissance pour développer d’autres projets dans le domaine des énergies renouvelables, comme le projet d’énergie solaire et de batteries de Cuamba et d’autres projets éoliens et solaire en cours. »

Le président d’EDM, Marcelino Gildo Alberto, estime qu’« une nouvelle phase s’ouvre désormais dans le secteur de l’énergie, avec EDM ouvrant la voie dans les processus de production d’électricité de plus en plus propre pour promouvoir l’industrialisation du pays et l’exportation vers le marché régional. »

Priscillah Mabelane, vice-présidente exécutive de la division Énergie de Sasol, a déclaré : « Sasol est fière de s’associer à EDM et Globeleq dans le cadre de ce formidable projet de Temane, qui créera des emplois, permettra un approvisionnement en énergie durable et à faibles émissions de carbone et procurera des avantages durables dans le pays. » Elle a ajouté : « Sasol s’engage à contribuer de manière significative au développement du Mozambique. »

La centrale CTT devrait fournir sa première énergie en 2024.

Logo – https://mma.prnewswire.com/media/612609/GLobeleq_Logo.jpg

Press Releases